• Mendiant

    Mendiant.jpg

     

    Dans la rue j'ai trouvé à l'aurore

    Ce dessin troublant

    D'un mendiant suppliant.

    Son cri déchirant

    Trouble mon sommeil encore.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 06:20
    oh !!
    une photo coup de poing !!
    bouleversant !
    mes voeux de bonne année semblent bien décalés devant cette souffrance !!
    bises
    2
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 06:49
    Bruno
    Un sacré pochoir qui ne peut laisser indifférent en effet !
    3
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 07:56
    Mireille du Sablon
    ...un dessin pas très sain mais qui pose question....merci d'avoir osé nous le proposer!
    Bonne journée, bises, Mireille du Sablon
    4
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 08:13
    chris
    On en rencontre, hélas, souvent ici dans les rues. Je n'arrive pas à glisser une pièce. Pourtant c'est moi qui le faisais quand j'étais enfant. Ce n'est pas de l'avarice, alors je ne comprends pas.
    Bisous
    5
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 08:54
    khanel3
    ca fait froid dans le dos ce dessin ! bon dimanche
    6
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 09:10
    paquerette
    je suis pourtant habituée à en voir, mais ce dessin me remplie d'émotion!
    bisous et bon dimanche
    7
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 09:46
    Nokomis
    Bon Jour Joëlle,
    Elle est magnifique cette image, mais terrible en même temps !
    Moi qui me suis réveillée tard aujourd'hui, ça m'a secoué les neurones d'un coup !
    Bises et bonne journée
    8
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 09:57
    Frieda
    Bonjour Joelle
    C'est magnifique
    Tableau ou tag?
    Bisous et bon dimanche
    Frieda
    9
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 10:16
    Esmeralda
    Il s'agit d'une pêinture murale qui fait un peu peur, j'en conviens...Il ya a limite un brin d'animalité dedans, les yeux creusés de cet homme qui mendie et dont l'âge semble un mystère...Troublant, j'en conviens... Bonne journée Joëlle et plein de gros bisous
    10
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 11:56
    emma
    il est dejà presque rendu à la terre - une parenté avec les charniers des camps de concentration, et cela se passe parmi nous - j'ai croisé son frère il y a peu,ici
    http://labarbouille.over-blog.fr/article-l-attente-62233703.html
    11
    eva
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 12:14
    insidieusement, la misère s' installe en France....
    des campements de caravanes au bidonville, il n' y a qu' un pas....vite franchi!!
    12
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 12:25
    libre  necessite
    l'efficacité de l'art de rue. Bises Dan
    13
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 13:35
    ADAMANTE
    Ce dessin est magnifique, merci Joëlle. Quelle force!
    14
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 15:58
    joelle.colomar.over-

    Maheureusement, ce sont des visions bien trop fréquentes à l'heure actuelle ! Merci Pour tes voeux Martine. Bises. Joëlle

    15
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 16:00
    joelle.colomar.over-

    Nous avons trop pris l'habitude de les voir aux coinx des rues. Cette peinture m'a fait comme un électrochoc ! Bises. Joëlle

    16
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 16:02
    joelle.colomar.over-

    On ne devrait jamais s'habituer à ce genre de chose. Quel drame pour ceux qui vivent cette situation ! Mais on se sent tellement impuissant face à la montée de la pauvreté ! Bises. Joëlle

    17
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 16:04
    joelle.colomar.over-

    Désolée de t'avoir perturbée, mais c'est un sujet que me travaille depuis longtemps et ce dessin m'a fait l'effet d'un électrochoc ! Bises. Joëlle

    18
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 16:06
    joelle.colomar.over-

    Difficile de te répondre Frieda. Certains parlent même de pochoir ! Je le trouve en tous cas très expressif ! Bises. Joëlle

    19
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 16:10
    joelle.colomar.over-

    Ce n'est certes pas une note bien gaie en ce dimanche, mais c'est une réalité. On ne peut pas se cacher les yeux : la pauvreté est bien installée parmi nous. Cette peinture en parle mieux que moi ! Bises. Joëlle

    20
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 16:15
    joelle.colomar.over-

    On ne peut jouer à l'autruche indéfiniment. Ceux que je croise dans la rue sont de plus en plus jeunes ou de plus en plus vieux. Cela nous serre les tripes et nous met face à notre impuissance. Bises. Joëlle

    21
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 17:13
    Roger
    Un dessin criant qui demande une vrai réponse.
    Bonne soirée Joëlle
    Roger
    22
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 19:09
    "Dur".
    23
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 19:46
    François
    Une image de circonstance, le reflet de la société! Bonne soirée Joëlle
    24
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 19:57
    joelle.colomar.over-

    Le tien a quelque chose de plus humain. Il est fort vrai d'ailleurs. Je vois que je ne suis pas la seule à être touchée par un tel phénomène de société ! Bises. Joëlle

    25
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 20:03
    joelle.colomar.over-

    Oui Eva , cela est effrayant ! Joëlle

    26
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 20:03
    joelle.colomar.over-

    Il n'y a pas que l'art qui parle dans la rue. Il suffit d'ouvrir les yeux ! Bises. Joëlle

    27
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 20:06
    joelle.colomar.over-

    Je savais que je risquais de déplaire à certains mais ce sujet me préoccupe vraiment . Oser voir en face la réalité n'est pas à la portée de tout le monde ! Merci à toi Adamante. Joëlle

    28
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 20:09
    joelle.colomar.over-

    En effet Roger : une VRAIE REPONSE que nous ne sommes pas en mesure de donner là comme çà, rapidement. Notre impuissance est frustrante. Amitiés. Joëlle

    29
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 20:14
    joelle.colomar.over-

    Je sais Malika, mais c'est quelque chose qui m'interpèle trop fort depuis quelques temps. Merci à toi de l'avoir regardé. Joëlle

    30
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 20:16
    joelle.colomar.over-

    Malheureusement bien vrai ton commentaire François ! Notre impuissance est frustrante. Merci à toi. Joëlle

    31
    Lundi 9 Janvier 2012 à 10:27
    Jeanne Fadosi
    il y a de très beaux talents parmi les grafeurs. et ici c'est hélas peut-être un autoportrait
    belle journée
    32
    Lundi 9 Janvier 2012 à 10:27
    Marie Minoza
    Une peinture bouleversante
    L'auteur de ce "cri" et je pense au "cri" de Edvard Munch, est un véritable artiste qui sait peindre l'âme humaine au plus profond de sa souffrance...
    Une image choc qui fait que nous ne regarderons plus jamais de la même façon ceux qui tendent leurs mains dans les rues!

    "Saurais-je donner l'espérance
    A tous ces regards délaissés
    Ecouter les cris de souffrance
    De tant d'otages enchaînés"
    33
    Lundi 9 Janvier 2012 à 14:41
    joelle.colomar.over-

    Tout cela est vraiment tragique ! Mais que représente une pièce dans l'océan de ses besoins ?Notre impuissance est frustrante. Bises. Joëlle

    34
    Lundi 9 Janvier 2012 à 14:47
    joelle.colomar.over-

    Merci pour ta vision sensible de ce grave problème. Avons-nous seulement une once de pouvoir pour donner l'espérance si ce n'est en leur donnant vie par un regard d'Amour. Bonne journée Marie. Joëlle

    35
    Lundi 9 Janvier 2012 à 18:18
    chemin de tables
    ça fait peur !!!!!!
    bisous
    patricia
    36
    Lundi 9 Janvier 2012 à 22:29
    Anne L S
    Il est des cris, des regards qui deviennent si muets. Il faut une oreille, un coeur pour les entendre. Merci Joëlle, pour le tien !
    37
    Lundi 9 Janvier 2012 à 22:35
    joelle.colomar.over-

    Je comprends Patricia, mais au delà de la peur, il y a l'indignation face à un tel phénomène ! Bises. Joëlle

    38
    Lundi 9 Janvier 2012 à 22:44
    joelle.colomar.over-

    On ne devrait jamais "s'habituer" à voir des personnes souffrir sous nos yeux... Merci Anne pour ta compréhension. Joëlle

    39
    Mardi 10 Janvier 2012 à 23:20
    kerrfoa
    ce mendiant, il fait peur!!!!!!!!!!!!!
    40
    Mercredi 11 Janvier 2012 à 09:46
    Kawan Nawak peintre
    Très beau pochoir. Réaliste et émouvant. Bonne année à vous.
    41
    Mercredi 11 Janvier 2012 à 19:32
    joelle.colomar.over-

    Une image qui ne peut laisser indifférent et qui relate une fait tristement réel ! Merci pour votre visite. Amitiés. Joëlle

    42
    Vendredi 11 Mai 2012 à 16:54
    Carole
    En effet, Joëlle, c'est impressionnant.
    Comme un cri dont on aurait dessiné les ombres.
    Carole
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :