• Echarde

    Echarde.jpg

     

    L'écharde qui au fond pénètre

    Si petite et fine soit-elle

    Fait souffrir et naître

    Un certain et vrai malaise

    Mais, de quelle écharde parle-t-elle ?

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 04:13
    khanel3
    Celle que j'enlève en m'enlevant la moitié de la peau du doigt ! bonne journée
    2
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 05:58
    Bonheur du jour
    Cette photo est très impressionnante, je trouve. On sent la déchirure qu'on peut avoir dans un corps malade.
    3
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 07:00
    Tyaz
    Il ne me déplait pas d'opérer avec une épingle :) bonne journée..
    4
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 07:13
    Patricia Cugnod
    ouille... très belle photo.
    5
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 07:56
    mireille du sablon
    ...celle-ci est bien visible mais "aïe" quand elle est microscopique!
    Gros bisous de Mireille du Sablon
    6
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 08:20
    juillet58
    les plus douloureuses , sont celles au coeur , même minimes
    7
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 08:24
    @nnie54
    Cette douleur, je m'en souviens...
    @.
    8
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 08:59
    Marilène
    Bonne journée.
    9
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 09:21
    Frieda
    Bonjour Joëlle,
    Echarde...Aïe!!!
    Rien que ce mot crée un malaise
    Bisous et belle journée
    Frieda
    10
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 09:26
    Jackie
    En effet il existe des échardes invisibles... qui font aussi mal sinon plus que les vraies...
    Amitiés
    11
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 10:02
    Déclic Photos
    Même les plus fines un jour se rappellent à nous. Une photo qui ne manque pas de piquant.
    Amitiés
    12
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 10:14
    Nokomis
    Très belle photo qui me fait penser à une blessure.
    Tes mots vont dans ce sens d'ailleurs.
    Bisous Joëlle. Passe une bonne journée, accompagnée d'un beau ciel bleu ce matin.
    13
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 11:41
    Didier 85
    Ouille !!!
    Bises et Bonne journée Joëlle
    14
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 12:39
    criquette
    oui cela peut faire mal !!

    bisous
    15
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 14:10
    dominique
    c'est fou comme cette photo peut faire penser. j'aurai pu aussi bien dire "panser".
    16
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 14:37
    Marie Minoza
    On a tous
    de ces échardes déchiquetées
    qui nous déchirent et nous blessent
    tout au fond de nos coeurs...

    Ta photo montre bien cette blessure et du bois et de l'âme
    17
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 18:26
    flipperine
    et il faut bien la retirer et désinfecter
    18
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 18:27
    Phène
    De l'écharde du sens de certains mots qui s'enfonce jusque dans le Coeur et le fait bien souffrir... Belle soirée, chère Joëlle
    19
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 19:39
    mansfield
    J'en frémis toute petite et si douloureuse!
    20
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 20:55
    Erato
    D'une photo originale et " banale " , tes mots en font une oeuvre de réflexion . J'aime beaucoup.Belle soirée Joelle
    21
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 20:57
    Hélène Carle
    Très belle photo Joëlle!
    Une écharde et nous sommes dans le présent!

    Hélène*
    22
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 22:57
    Patrick
    Tu ne mets pas de gants !?!
    23
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 23:34
    Photo originale comme toujours Joelle..bonne nuit a+
    24
    Jeudi 11 Octobre 2012 à 08:50
    Jacques
    Bonjour Joëlle,
    De quelle écharde parle-t-elle ?
    Petites et fines ou grandes et imposantes, ce sont tous les mots, les gestes, les actes qui nous ont blessés, conditionnés, asservis... et que nous avons soigneusement ensevelis, camouflés pour...survivre. Le travail du "mineur des profondeurs" est de dénicher toutes ces échardes, de les isoler et de les regarder dans les yeux. On ne peut les effacer mais voir leur réalité les rendent innofensives. Elles n'ont plus aucune influence sur la vie de tous les jours et deviennent, au contraire un tremplin pour la réalisation de Soi...
    Amitiés
    Jacques
    25
    Jeudi 11 Octobre 2012 à 09:20
    fmarmotte5
    Voilà ce qui menace la main aveugle à vouloir sentier la chaleur du bois et en ignorer les imperfections. Jolie page, les mots et l'image sont justes sans superflu. Bravo.
    26
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 04:11
    Littorine/Marie Fran
    Oui de laquelle parles tu ? j'ai bien une petite idée... Bises
    27
    Samedi 20 Octobre 2012 à 22:26
    vita
    Un plaisir de se promener chez toi. Même les petites choses ont leur histoire. VITA
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :