• Acérés

    Aceres.jpg

     

    "Ils échangent un regard mi tendre mi acéré

    comme s'ils s'étaient parlé de choses trés intimes"

    Épilogue du feuilleton de Françoise Renaud: "Chaussée noire de pluie"

    Pour y accéder, cliquer ici


  • Commentaires

    1
    Samedi 19 Mars 2011 à 11:53
    jacques
    Merci pour vos belles photos... J'aime particulièrement celle ci !
    2
    Samedi 19 Mars 2011 à 13:57
    joelle.colomar.over-
    Bienvenue Jacques,
    Merci d'avoir laissé un petit commentaire.
    Lorsque la sensibilité du créateur et celle de l'observateur se rejoignent, il y a plaisir partagé.
    J'ai pris cette photo en ouvrant mes volets le matin. Il avait plu durant la nuit. Le dracena en perlait encore!
    Un petit rien peut embellir une vie, n'est-ce pas !
    A bientôt j'espère. Joëlle
    3
    Samedi 19 Mars 2011 à 14:35
    jacques
    J'aime bien votre présentation dans votre profil...

    Je partage, et c'est ainsi que je fais également... des photos.


    ""Si l'on voulait, il y aurait des merveilles partout". (Paul Éluard)

    Comme un enfant découvrant le monde de son regard affûté, je recherche l'art ""






    Chaque matin ou ouvre les yeux, comme on ouvre les volets, et parfois surgit la beauté, l'émerveillement de la vie... Belle continuation.

    Jacques
    4
    Samedi 19 Mars 2011 à 20:22
    joelle.colomar.over-
    Merci.
    Belle comparaison entre les volets et les yeux. J'oserais même dire les paupières.
    Parfois, les yeux ouverts ne voient rien !
    Cette forme de cécité peut toucher tout le monde lorsque le coeur et l'esprit sont fermés aux autres, à la vie.
    Bonne soirée. Joêlle
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :