• À cache-cache

    A-cache-cache.jpg

     

    Pourquoi jouer ainsi ?

    Se cacher sans cesse

    Est-ce un art de vivre ?

    Une pointe qui blesse ?


  • Commentaires

    1
    Lundi 3 Septembre 2012 à 06:38
    Tyaz
    Un vieux proverbe dit : " pour vivre heureux, vivons cachés" ..je ne suis pas loin de le croire !! bon lundi !!
    2
    Lundi 3 Septembre 2012 à 07:07
    juillet58
    je n'essayerai pas de répondre , mais pour vivre heureux , vivons cachés , non ? bise
    3
    Lundi 3 Septembre 2012 à 08:10
    Chris
    Pour vivre heureux, dit-on ... Ton image me renvoie à la dame du 10ème. Victime d'un accident de voiture en Pologne, son cerveau a été touché. Porte grande ouverte, mais barrée aux humains et aux esprits qui la harcèlent par un enchevêtrement de barbelés.
    Elle faisait ses études de médecine. Personne n'est à l'abri.
    Bises
    4
    Lundi 3 Septembre 2012 à 08:17
    Paquerette
    parfois, surtout en ce moment, j'aurais envie de vivre seule dans une petite maison.
    bisous
    5
    Lundi 3 Septembre 2012 à 09:24
    Marie Minoza
    Ton image me fait penser à une lumière qu'on emprisonne...
    6
    Lundi 3 Septembre 2012 à 09:27
    khanel3
    méli mélo de branches ! un vrai casse tete chinois ! bon lundi
    7
    Lundi 3 Septembre 2012 à 09:29
    Nokomis
    Bon Jour Joëlle,
    Bonne question, et ce jeu est fréquent dans la vie. Etrange en effet.
    Jolie ta photo (comme toujours hihihi)
    Bonne journée et gros bibis à toi
    8
    Lundi 3 Septembre 2012 à 10:10
    Patrick
    Mikado de l arbre ... Timidité de la lumiére ! Belle association
    Bonne semaine qui commence !!!
    9
    Lundi 3 Septembre 2012 à 10:13
    Bon début de semaine.
    10
    Lundi 3 Septembre 2012 à 10:16
    Jackie
    Nous avons tous notre part d'ombre...
    11
    Lundi 3 Septembre 2012 à 11:51
    Didier 85
    Bien cachés, on les devine ... ;-))
    Belle semaine Joëlle
    12
    eva
    Lundi 3 Septembre 2012 à 12:37
    eva
    pour vivre heureux
    vivons cachons
    sens de la protection, la pointe
    pour décourager les intrus!
    13
    Lundi 3 Septembre 2012 à 14:58
    mireille du sablon
    ...il faut pouvoir trouver un endroit sans épines, pas facile quelquefois...
    Bonne semaine, gros bisous de Mireille du sablon
    14
    Lundi 3 Septembre 2012 à 17:57
    reinette
    j'adorais ce jeu
    le hic c'est que une de mes cousines finissait toujours par abandonner avant la fin et on restait cachés longtemps avant qu'elle nous annonce qu'elle ne jouait plus.
    bisous
    15
    Lundi 3 Septembre 2012 à 18:52
    cette photo ne pouvait porter que cette jolie légende, merci pour le partage.. bonne soirée
    16
    Lundi 3 Septembre 2012 à 19:24
    Littorine/Marie Fran
    ça n'est pas un art de vivre.... une très belle photo en tout cas
    17
    Lundi 3 Septembre 2012 à 22:43
    Erato
    Un jeu , un besoin de solitude , une timidité .... Belle soirée Joelle
    18
    Lundi 3 Septembre 2012 à 23:25
    flipperine
    on a parfs besoin de solitude on a pas envie de rencontrer certaines personnes
    19
    Mardi 4 Septembre 2012 à 00:24
    Gérard Méry
    loup où est tu ?
    20
    Mardi 4 Septembre 2012 à 00:24
    Gérard Méry
    loup où es tu ....la même sans faute
    21
    Mardi 4 Septembre 2012 à 04:17
    Hélène Carle
    Et le masque s'est fait chair! Hélas!
    Heureusement ils tombent, de plus en plus, comme des feuilles sans vie.

    Hélène*
    22
    Mercredi 5 Septembre 2012 à 16:04
    chemindetables
    je peux jouer aussi à cache cache ????
    et entrer dans ton si beau tableau.....
    bisous
    patricia
    23
    Jeudi 6 Septembre 2012 à 23:27
    Suzâme
    Se cachent l'insecte craintif
    et l'être toujours émotif...
    24
    Vendredi 7 Septembre 2012 à 12:07
    Lorraine
    Excellente photo bien soutenue par le texte. Merci pour ce partage, Joëlle.
    25
    Mardi 11 Septembre 2012 à 19:55
    Anne L S
    Parfois ce n'est pas un jeu mais un besoin de s'effacer à cause de cette lumière en nous...
    Mon amitié, Joëlle
    PS. En ce début de rentrée, comme l'albatros j'ai un peu de mal à atterrir. Je prendrai le temps de cheminer au gré de ton regard sur Prague. Et tu sais l'intensité de mon MERCI !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :